Atelier de modelage
Imprimer mise à jour le 19-04-2015 11:44
Autres liens : [Les bâtiments conventuels] [Ancienne halle à couler] [Nouvelle halle] [Magasin à modèles] [La chapelle] [L'école]





Il existait une industrie de transformation et on utilisait la fonte sortant directement des hauts fourneaux, dite fonte de première fusion, pour diverses fabrications telles que la fonte culinaire, les plaques, les tuyaux.


Très vite, la fonte de seconde fusion va devenir une conséquence inévitable de la production en première fusion. Grâce au cubilot, four inventé par Réaumur au XVIIIe siècle, qui permettait la refonte à l'état liquide des lingots ou saumons sans en altérer la composition chimique, on évitait la perte de la fonte qui se produisait si la production de métal liquide dépassait les possibilités de confection de moules par les ateliers de moulage.

Si la qualité du métal réservé à la coulée était primordiale pour obtenir des produits irréprochables, il en était de même pour les sables destinés au moulage. Guettier, qui dirigea la fonderie de Tusey, note "... les qualités plastiques excellentes des sables verts de Cousances et d'Hévilliers..."


Le Petit Chaperon Rouge, par Anna Labry, emblème du Collège de Montiers sur Saulx