Les usines à fer de Montiers sur Saulx
Imprimer mise à jour le 19-04-2015 11:31
Autres liens : [Abbaye cistercienne] [Fonderie Vivaux] [Le savoir-faire] [Les collections] [Les publications]

Le fer se trouve dans le sud meussien sous sa forme géodésique, sur les assises supérieures des terrains jurassiques.

L'abondance des minerais a déterminé, dans les vallées de la Saulx et de l'Ornain, la construction de nombreux bocards où on les lavait et les concassait, et de nombreux hauts fourneaux ou forges, où on les convertissait en fer. C'est dans ce canton que se trouvent les usines de Dammarie, de Montiers, de Morley...

L'industrie métallurgique connut un essor magnifique.

Actif dès le début du 16eme siècle, le site métallurgique de Montiers est acquis vers 1816 par la famille Colas. Comprenant un haut fourneau et deux feux de forge, il est transformé en fonderie d'articles de bâtiment et d'ornements en fonte entre 1820 et 1845. Partiellement reconstruite et modernisée entre 1849 et 1853 par Marcel Colas (1813-1895), il faut attendre l'acquisition du site par la famille Salin en 1876 pour que naisse une véritable fonderie agrandit en 1882 et en 1901. La spécialité de l'usine était la fonte d'ornement. Cette activité cessa malheureusement progressivement comme dans nombre de fonderies de Meuse et de Haute-Marne dans les années 1960. Le coulage de fontes pour l'industrie évita la fermeture immédiate mais inéluctable qui eut lieu en 1985.

 

Lien externe vers : halshs.archives-ouvertes.fr